Financements

Plusieurs organismes peuvent vous aider à financer votre formation. Salarié·e·s du régime général : rapprochez vous de votre DRH ou du Pôle Emploi. Salarié·e·s du spectacle : consultez l'AFDAS. Nous vous aidons à constituer votre dossier complet à remettre aux interlocuteurs concernés.

Vous êtes jeune, étudiant·e, non salarié·e : dans ce cas, il n'existe pas grand chose ; il vous faudra lever vos propres fonds en attendant la mise en place des CEPI dans les conservatoires ou dans les écoles spécialisées comme la nôtre. Néanmoins, vous pouvez tenter des demandes de bourse.

Vous êtes salarié·e : votre entreprise a l'obligation de cotiser à un organisme collecteur paritaire et vous devez répondre à un certain nombre de conditions à commencer par l'obtention d'une autorisation d'absence auprès de votre employeur.

Le Congé Individuel de Formation
Le CIF est destiné aux salariés en CDI ou en CDD pouvant justifier de 24 mois d'expérience professionnelle dont 12 dans l'entreprise actuelle. La demande doit être faite auprès de votre employeur, puis vous devez retirer un dossier auprès de l'organisme paritaire de gestion de la formation professionnelle auquel cotise l'entreprise : Opco, AFDAS...
Le Compte Personnel de Formation ou CPF
Celui-ci remplace le Droit Individuel à la Formation (DIF). Que vous soyez salarié·e ou à la recherche d’un emploi, avec le compte personnel de formation, vous disposez d’heures pour vous former tout au long de votre vie professionnelle seulement utilisable dans le cadre d'une certification comme le MIMA. Consultez le site et votre compte : moncompteformation.gouv.fr
Pole Emploi
Vous pouvez faire une demande de financement au Pole Emploi dans le cadre d'une formation certifiante comme le MIMA.