Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 12 février 2007

Les interprètes de musiques électroniques reconnus par la Spedidam

Les afficionados du clavier midi vont pouvoir toucher les droits-voisins comme les interprètes de n'importe quel instrument. Peut-être aussi un pas vers la reconnaissance de ces musiques en France, qui n'est pas spécialement en avance sur la question.

Article sur le site de l'Irma

Musique équitable ?

Avec le home-studio et la diffusion par internet, on peut imaginer une nouvelle donne pour le commerce de la musique : moins d'intermédiaires sur la route qui va de l'artiste à son public, (entre autres la grande distribution plutôt gourmande), moins de frais de promotion, mais plus d'autoproduction et de diversité, et peut-être plus d'argent dans la poche de l'artiste ... on a encore le droit de rêver !

Lire l'article "L'avenir de la musique réside-t'il dans l'équitable" sur Ratatium